Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La télévision du futur : zoom sur la TV Mobile !

Publié le

Déjà très présente aux Etats-Unis, La TV Mobile couvre la quasi totalité du territoire américain (plus de 208 millions de personnes sur 280 000 millions d'habitants), Cela fait réver !

Il existe, en effet, un système qui permet de recevoir sur différents types de terminaux au moins une quinzaine de chaînes de télévision...!!!

Aux États-Unis, ils investissent dans la TV mobile. Les broadcasters jouent le jeu, d'autant plus que la TV mobile est un bon support pour la publicité, nationale et locale ! Certains programmes bénéficient d'un format et d'un contenu adaptés (émissions plus courtes, par exemple) pour coller aux mieux à ce type de visionnage bien dans l'air du temps. Les programmes proposés mixent événements en direct, tels que le sport et les concerts et émissions en différé.

Autre avantage : la télévision mobile permet de diffuser le contenu en fonction des pics d'audience de la TV mobile, forcément différents de ceux enregistrés sur les postes de télévision des foyers. Pour exemple, le contenu diffusé en prime-time, en début de soirée, est proposé par MediaFlo le lendemain matin, heure de grande écoute pour la télévision mobile.

Entrez dans les coulisses de la TV du futur ! : http://www.lesnumeriques.com/tv-mobile-mediaflo-p1078_9176_93.html

Et jetez un coup d'oeil sur les nouveaux types d'écran du futur ; http://www.lesnumeriques.com/mirasol-une-nouvelle-generation-d-ecran-p1078_9119_93.html

Et si vous avez encore un peu de temps, visionnez la vidéo sur la réalité augmenté : http://www.lesnumeriques.com/realite-augmentee-p1078_9055_93.html

Bienvenue dans le monde numérique d'aujourd'hui !!!

Partager cet article

Repost 0

Du Serious games au Learning games au service du E-learning et du Mobile-learning

Publié le

Rappelez-vous, la célèbre formule de Benjamin Franklin (parfois considéré comme un proverbe chinois) : « Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseigne, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends ».

Nous avons déjà parlé des serious-games et de leurs apports à la formation et au e-learning. Voir mes différents articles sur marketing-étudiant ou le Journal du Net.

■Liens : http://www.marketing-etudiant.fr/cercle-experts-marketing/richard-lanneyrie-sophie.php

■et http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/3497/sophie_richard-lanneyrie/

Rappel de ce qu'est un serious games

Un Serious Game c'est une application informatique qui combine un jeu vidéo ludique avec une intention de formation. La vocation d'un Serious Game est donc de rendre attrayant l'apprentissage par une forme, une interaction, des règles et éventuellement des objectifs ludiques.

Voilà qu'arrive maintenant le learning-game !

Qu'est ce que le learning games ?

Littéralement "jeu d'apprentissage".

Développé par Symetrix, le learning Game est un module de type e-Learning où l’apprenant est mis en situation et plongé au coeur d'une histoire dont il est le personnage principal. Il suit une trame scénaristique dans un univers dédié. Le learning-game consiste à donner envie d'apprendre sans s'en rendre compte et surtout à aller jusqu'au bout de la formation. C'est, en quelque sorte, du e-learning en plus attrayant.

Car là est bien l'intention : faire évoluer les modules e-learning avec une approche pédagogique nouvelle. Le learning-game comporte une dimension de groupe assez rare à trouver dans un serious games classique.

Le principe

Se former en jouant ensemble ce qui accentue la collaboration, l'entraide et l'échange.

L’intérêt du Learning Game

Former les apprenants autour d’une pédagogie attractive, ludique et interactive en mettant en place des challenges, en suscitant la curiosité de l’apprenant dans l’optique d’accroître sa motivation.

Le learning game : pensé dans une approche globale

Il doit être pensé dans le cadre d'un dispositif global et doit être « implémentable » sur une plate-forme de formation en ligne.

L'implémentation c'est la phase finale d'élaboration qui permet aux matériels, aux logiciels, aux procédures d'entrer en fonction.

Points communs entre serious-games et learning-games

Tous deux sont donc des applications informatiques, à vocation pédagogique, utilisant les ressorts

En résumé

On pourrait résumé en disant que le serious games est un jeu à qui l'on donne une vocation pédagogique alors que le learning-games est, avant tout, une formation que l'on veut rendre ludique. L'objectif pédagogique est clairement défini tout en respectant les normes du e-learning.

BONUS

Voir le jeu les « loups garous » : http://lesloupsgarous.free.fr/

Voir 2 vidéos de présentations :

■De nombreux serious games sont développés aux Etats-Unis et au Royaume Unis dans les domaines de la défense, de la santé, du développement comportemental et du journalisme.

■Cette vidéo présente les différents réalisations, tout en faisant un panorama du secteur du serious-games dans le monde. Passionnant !

■La vidéo a été captée pendant les "jeudis du Préau" à la CCI de Paris ; http://imedia.preau.ccip.fr/Preau/Viewer/?peid=7371ca48-1f0b-4bc5-84f8-8b6d64c12c75

■Une vidéo présentant ce qu'est un serious games : http://www.slideshare.net/fffod/serious-games-formation-simulation-communication

Partager cet article

Repost 0

Le management transversal

Publié le

Au 21ème siècle, les entreprises doivent passer d'une culture traditionnelle « capitaliste », basée sur le matériel, à une gestion d'un capital « immatériel ». L'exemple le plus frappant est celui de la réussite de Google.

L'entreprise du 21ème siècle doit s'adapter au changement

L'entreprise du 21ème siècle doit donc changer son mode de fonctionnement pour rester compétitive. Tout comme, elle doit faire évoluer son organisation interne. C'est la raison pour laquelle les schémas traditionnels de management des entreprises doivent être adaptés aux évolutions du marché et à une concurrence devenue planétaire.

Le management par projet

Parallèlement aux structures hiérarchiques traditionnelles émergent de nouveaux modes de management, hors hiérarchie tels que : conduite de projet, pilotage de réseau, pilotage de processus.

Le mode projet est utilisé par de nombreuses entreprises depuis des années. De même que l'usage de processus, la mise en place de directions fonctionnelles, les organisations matricielles, la valorisation des réseaux informels...etc.

Chaque entreprise doit mettre en place une stratégie claire afin d'être opérationnelle dans des délais très courts. Le management par projet permet d'étudier une situation, dans sa globalité, afin de pouvoir proposer un plan d'action.

Le management transversal

Le management transversal dépasse et complète le management hiérarchique traditionnel. Dans une organisation classique la hiérarchie pyramidale est souvent associée à la notion de territoire et de pouvoir sur les personnes qui y sont rattachées. Les objectifs personnels peuvent aller à l'encontre de la performance globale de l'entreprise.

Il faut dépasser ces cloisonnements et fluidifier le fonctionnement collectif.

Le management transversal a ses caractéristiques propres qu'il s'agisse de l'animation de fonctions centrales ou supports sur plusieurs sites ou filiales (marketing, DRH, qualité…).

Pour en savoir plus, écouter la vidéo de Bernad Julhiet sur RH TV.

Ecouter : http://www.bernardjulhiet.tv/watch_video.php?v=1e671f37a1cbd07

Partager cet article

Repost 0

Etes-vous manipulé ?

Publié le

La manipulation existe dans tous les secteurs de la vie...même au travail. L'art du manipulateur et de la manipulation, c'est de vous manipuler sans que vous vous en rendiez compte.

On essaie toujours de se détacher d'une emprise quand on en est conscient. Mais encore faut-il en être conscient. Car c'est bien là le drame : la personne qui est manipulée ne se rend pas compte qu'elle l'est !

■Un DOSSIER intéressant sur le JOURNAL DU NET permet de déjouer les techniques des manipulateurs.

■Lire : http://www.journaldunet.com/management/vie-personnelle/dossier/detecter-manipulateurs/index.shtml

■Et un TEST (que je vous conseille fortement de faire) vous permet de savoir si vous êtes entouré de manipulateurs. Vous serez surpris du résultat !

■Faire le test : http://www.journaldunet.com/management/questionnaire/fiche/6375/d/f/1/

Dans ma carrière j'en ai rencontré des manipulateurs et je connais des gens qui en sont entourés sans le savoir....Et ils ne vous croient pas lorsque vous leur dites ! Mais ils s'en rendent toujours compte un jour ou l'autre et alors ils réagissent.

Ne dit-on pas qu'une femme ou un homme averti(e) en vaut 2 ! Aussi, mieux vaut savoir à qui l'on a à faire !!

Et si vous cotoyez un manipulateur, réagissez vigoureusement et fermement pour vous en débarasser !

Bonne lecture et bon TEST !

The manipulation exists in all areas of life ... even at work. The Art of the manipulator and the manipulation is to manipulate you without you noticing.

We always try to break free from a grip when it is conscious. But it is still necessary to be aware. For it is the tragedy: the person who is manipulated does not realize that she is!

An interesting case OF JOURNAL du NET allows to bypass the techniques of the manipulators.

And TEST (I strongly recommend you do) lets you know if you are surrounded by handlers. You'll be surprised at the result !

In my career I've met manipulators and I know people who are unknowingly surrounded .... And they do not believe you when you tell them ! But they do not consistently reflect one day or another and then they react.

Do not we say that a woman or a man warned (e) is 2 ! Also, it is better to know that we have to do !

And if you hug a manipulator, react vigorously and decisively to rid you !

Partager cet article

Repost 0

Visiter la ville d'Angers en 3D

Publié le

Angers ? Vous connaissez la ville : capital de l'ancienne province d'Anjou, foyer gothique Plantagenêt, cité florissante de la Renaissance, ville riche par son patrimoine architectural et immobilier...Bon tout cela, vous savez.

Mais savez-vous que vous pouvez visiter la ville d'Angers comme si vous y étiez ? Simplement en créant votre propre avatar, sur le principe de Second Life. Depuis Juin 2010 c'est possible !

Le principe

Une fois créer votre avatar, vous vous promenez au sein de la ville virtuelle, visiter ou découvrir les lieux "cultes" de la ville : comme le château, la gare ou la "Doutre", réduite à une plage où se succéderont jeux et animations...Vous pouvez aussi faire du shopping en ligne ou "chatter" avec d'autres utilisateurs.

Visiter Angers en 3D : http://www.3d.angers.fr/user_manager/

Certaines enseignes de la ville ont "joué le jeu" comme le cinéma "les 400 coups" qui investit dans la 3D à l'occasion de la sortie du film "Alice aux Paix des Merveilles" de Tim Burton.

Plus d'infos : http://www.youtube.com/watch?v=Z93yvO8bcvU

La 3D dans les secteur du marketing et de la formation

Je vous ai déjà parlé de la 3D et de ses atouts, notamment au niveau de ses apports au marketing et au e-commerce ainsi que pour la formation à distance (avec les Serious Games entres autres) auquel la 3D apporte une pédagogie "active", ancrée dans la réalité du terrain grâce, par exemple, à la théatralisation des produits qu'elle permet.

Pour plus d'infos, je vous reporte à mon article sur "la 3D au service du e-commerce" sur marketing etudiant

Partager cet article

Repost 0

Mobile learning et E-learning : des concepts de formation en pleine essor

Publié le

Mon dernier article sur le Journal Du Net traite des concepts de formation en pleine essor que sont le Mobile-Learning (M-Learning), le E-Learning ou le Serious-Games.

Lire l'article surle JDN : http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/47856/mobile-learning-et-e-learning--des-concepts-de-formation-en-pleine-essor.shtml

Les besoins des apprenants évoluent rapidement et les modes d'apprentissage se diversifient et par voie de conséquence la formation évolue et s'enrichit notamment grâce aux TICs.

Ces transformations permettent d'offrir des solutions pédagogiques nouvelles et de plus en plus adaptées aux différents contextes de travail (en situation nomade par exemple) ainsi qu'aux différents individus.

Un dispositif de formation n'est plus aujourd'hui seulement constitué par un seul mode d'apprentissage (formation en présentielle par exemple ou encore face à face pédagogique). Les formations dites traditionnelles sont maintenant souvent complétés par d'autres modes d'apprentissage : présentiel, e-learning, m-learning...

Lire la suite sur le JDN......

-o-o-o-o-o-o-

Remarques 1 :

■un parcours de formation rassemble les « nodules » ou « granules » nécessaire pour acquérir une compétences données. Ces « granules » ou « nodule » de formation peuvent se présenter sous différents formats (son, image, texte, animation...).

Remarque 2 :

Il existe deux sortes de produits e-learning :

ceux confectionnés « sur-mesure » : particulièrement demandés par les grandes entreprises,

et les formations dîtes « sur étagère » : c’est à dire des produits préconçus. Parmi ces derniers, il est possible de suivre des enseignements professionnels très précis, par exemple en management, en langues, en finance, en leadership, en sciences commerciales....

Remarque 3 :

Une enquête du Cegos (de Mars dernier) révèle qu'en matière de e-learning, la France est à la traîne derrière l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni.

■Les espagnols sont adeptes de la "visioformation"

■et les allemands pratiquent les "serious games" et le "mobile learning" (via son téléphone portable).

Interrogés sur leurs attentes pour les trois ans à venir, les européens plébiscitent les formations sur le terrain et le présentiel.

■Les salariés français sont également moins "acteurs de leur formation" que leurs voisins européens.

A suivre.....

-o-o-o-o-o-o-o-

•Pour plus d'informations, lire également mes articles consacrés au E-learning et au Serious-Games (et sur d'autres thèmes) :

•Sur le Journal du Net : Lire mes Tribunes sur le Journal du Net : http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/3497/sophie_richard-lanneyrie/

•Sur E-Marketing : Lire mes Tribunes sur E-marketing.fr : http://www.e-marketing.fr/Tribunes-Experts-Marketing/Sophie-Richard-Lanneyrie-233.htm

•Sur Marketing Etudiant : Lire mes Articles sur marketing-etudiant.fr : http://www.marketing-etudiant.fr/cercle-experts-marketing/richard-lanneyrie-sophie.php

Bonne lecture et Merci pour votre fidélité !

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0

E-Learning, Mobile-Learning, Serious-Games...C'est quoi ?

Publié le

Mon dernier article sur Marketing-Etudiant cherche à clarifier les différents concepts (E-Leanring, M-Learning, Serious-Games...) en plein développement actuellement et que nous sommes tous appelés à rencontrer dans notre vie professionnelle.

Lire l'article : http://www.marketing-etudiant.fr/actualites/e-learning-mobile-learning-serious-games.php

Le e-learning est né, au XXIème siècle. Et 2010 était annoncée comme l’année du « décollage » du e-learning. Le e-learning représente 5 à 10% du budget de formation des entreprises. La part des formations dispensées en e-learning est passée de 3% à 25% en 3 ans ! Le e-learning devrait trouver sa place dans le secteur de la formation en répondant rapidement aux besoins de compétences et en optimisant les coûts. Les prévisions annoncent qu’il représentera 30 à 40% dans les années à venir.

De son coté, le Mobile Learning (ou M-learning) est un concept en plein essor. Actuellement, il vient en complément du e-learning. Le principe du M-Learning ? Apprendre n’importe où grâce à des modules de formation accessibles sur téléphone portable.

Pour récréer l’ambiance des classes réelles, les ressources mixent exercices, jeux, discussions et simulations d’où le recours de plus en plus important au serious-games - type de module proche de l’interface des jeux vidéos qui propose des enseignements dynamiques et interactifs avec des animations 3D - à des fins pédagogiques.

Avec l’arrivée de l’i-Pad, la numérisation des informations et les nouvelles habitudes de travail relatives au web, l’e-learning et le M-learning vont se développer de plus en plus.

Bonus : Cet article est illustré de petites Bandes Dessinées pour agrémenter la lecture et péciser les points essentiels !!!

-o-o-o-o-o-o-o-

■Pour plus d'informations, lire également mes articles consacrés au E-learning et au Serious-Games :

■Sur le Journal du Net : Lire mes Tribunes sur le Journal du Net : http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/3497/sophie_richard-lanneyrie/

■Et sur E-Marketing : Lire mes Tribunes sur E-marketing.fr : http://www.e-marketing.fr/Tribunes-Experts-Marketing/Sophie-Richard-Lanneyrie-233.htm

Merci à tous pour votre fidélité et...A très bientôt pour un autre article !

Partager cet article

Repost 0

Le Mobile Marketing : un de mes ouvrages à l'honneur

Publié le

Allez lire l'article du site "Marketing Mobile" consacré à un de mes ouvrages "Le Mobile Marketing" publié aux Editions du Génie des Glaciers.

http://blogs.ecoles-idrac.com/Marketing-mobile/LE-MOBILE-MARKETING-par-Sophie-Carole-LANNEYRIE

Cet article reprend tout à fait l'esprit de ce livre que certains professionnels du e-learning m'ont dit être "particulièrement bien fait".

Un clin d'oeil à eux et merci à Agatha C. pour ce très gentil et intéressant article !!

Partager cet article

Repost 0

La convergence entre le e-learning et le knowledge management

Publié le

Mon dernier article sur le Journal du Net traite de la convergence entre le E-learning et le Knowledge Management.

Lire : http://www.journaldunet.com/management/expert/47823/pourquoi-faire-converger-e-learning-et-knowledge-management.shtml

Le e-learning existe depuis 10ans. Il représente 5 à 10% du budget de formation des entreprises et pourrait bien représenter 30 à 40% dans les années à venir. Sur mesure ou sur étagère, blended-learning le e-learning trouve sa place dans le secteur de la formation en répondant rapidement aux besoins de compétences et en optimisant les coûts.

Dans ce contexte, on observe une convergence entre le e-learning et le knowledge management. La convergence entre les deux est un enjeu stratégique pour une entreprise.

Le e-learning a dix ans. Il représente 5 à 10% du budget de formation des entreprises et pourrait bien représenter 30 à 40% dans les années à venir.

Depuis sa naissance, les programmes ont évolué. Le « blended learning » - mélange d'enseignement à distance et présentiel - a fait son apparition pour répondre aux exigences des responsables de formation qui cherche à optimiser la performance de leurs salariés dans le but d'en tirer un bénéfice pour l'entreprise.

« Sur mesure » ou « sur étagère », le e-learning trouve sa place dans le secteur de la formation en répondant rapidement aux besoins de compétences et en optimisant les coûts.

Remarque : un parcours de formation rassemble les « nodules » ou « granules » nécessaire pour acquérir une compétences données. Ces « granules » ou « nodule » de formation peuvent se présenter sous différents formats (son, image, texte, animation...).

2010 : année du décollage du e-learning

L'année 2010 était annoncée comme l'année du « décollage » de la formation en ligne : tout d'abord en raison de son coût abordable et de sa capacité à toucher un large public, à rassembler les savoirs éparpillés sur le Web 2.0 (dans les blogs, les wikis, les forums, les réseaux...).

Ensuite au regard du succès des « serious-games », proche de l'interface des jeux vidéos, qui permettent, d'augmenter les compétences, de façon ludique, grâce à des niveaux validés sous forme de jeux. Et qui propose des enseignements dynamiques et interactifs avec des animations 3D.

Enfin, en raison du développement du M-learning ou Mobile learning (formation via un téléphone portable Iphone ou Androïd) en optimisant le temps du mobinaute.

Lire la suite sur le JDN !

Bonne lecture et...A bientôt !

Partager cet article

Repost 0

Définitions de quelques termes utilisés par les concepteurs de LMS et d'outils e-learning

Publié le

Quelques définitions pour mieux comprendre les termes utilisés par les concepteurs de LMS et d'outils e-learning (ce qui peut passer pour du charabia pour un formateur non averti).

LMS (Learning Management Systems) : le rôle du LMS est d’automatiser les aspects d’administration de la formation en ligne. Les LMS (Learning Management Système) gère à la fois l'accès à la formation et la mise à disposition des contenu de formation. Ils intègrent également d'autres fonctions : développement de contenue, gestion légale de la formation (formulaire déclaratif), suivi de parcours formation spécifique...

LCMS (Learning Content Management Systems) : sont des outils de gestion de contenu qui permettent qui permettent de les développer sous forme animée (multimédia) ou statique (texte diapositive). Un LCMS est un système utilisé pour créer, stocker, assembler et diffuser des contenus eLearning sous la forme d’objets d’apprentissage. Il est focalisé sur la création et la gestion des contenus de formation sous la forme d’objets d’apprentissage. Il contient des composants tels que ; un outil auteur qui permet de créer des contenus eLearning, une interface de diffusion qui donne accès aux formations selon le profil des apprenants, des pré-tests et/ou des questions, une aplication d'administration pour enregistrer les progrès des apprenants, un répertoire central de stockage et de gestion des objets d'apprentissage pour faciliter leur édition dans différents formats (Web, CD-ROM et documents imprimés) et leur diffusion.

Le Scorm : c'est une norme devant garantir l'interopérabilité des contenus produits, c'est-à -dire qu'elle permet d’utiliser sur une autre plate-forme (LMS) des composants d’enseignement développés sur une certaine plate-forme ou outil de génération de contenus (LCMS), dans le cadre du projet C2IMES, ScenariChain. Les spécifications de la norme SCORM permettent la communication entre les objets pédagogiques et le système d'apprentissage (via la couche API) rendant ainsi possible la récupération d'informations de type : temps passé sur les grains de formation, sur la formation globale ; les scores aux exercices et évaluations ; le parcours et progression de chaque apprenant dans son apprentissage (grain de formation vu / pas vu, entamé / en cours, validé, etc.)...

API ( Application Program Interface) : morceau de programmes inclus dans Windows, organisés et classés par thème.

Javascript : est un langage de script incorporé dans un document HTML. Historiquement il s'agit même du premier langage de script pour le Web. Ce langage est un langage de programmation qui permet d'apporter des améliorations au langage HTML en permettant d'exécuter des commandes du côté client, c'est-à-dire au niveau du navigateur et non du serveur web.

Commit : ce que l'on nomme commit permet de mettre à jour le repository avec les modifications faites sur des données en local. On dit "as-tu commité ce fichier ?. Dans les outils de SCM, c'est en général une commande.

LOM (Learning Object Metadata) : est un standart de l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers). D'un point de vue pratique le LOM fournit un moyen efficace de repérer et d'indexer des objets d'apprentissage. les schémas d'implémentation sont ouverts et téléchargeables en ligne.

SCM (Sofware Configuration Management, ou gestionnaire de configuration logicielle) : Les outils de SCM permettent de gérer des ressources versionnées de fichiers dans un environnement collaboratif. Dans la gestion de projets informatiques, on choisit un SCM pour : travailler à plusieurs sur le même projet ou sur le même fichier, fusionner les modifications, consulter l'historique des modifications d'un fichier, consulter les différences entre deux versions d'un fichier, gérer différentes versions d'un projet.

Un projet est un ensemble de fichiers et de répertoires.

DTD (Définition de type de document) : est un document informatique qui accompagne un document structuré par des balises dans un langage de structuration comme le XML. La DTD donne les règles de cette structuration.

Update : permet de synchroniser votre copie locale avec le repository. Il s'agit de prendre en compte dans la copie locale les modifications que d'autres ont pu valider entre temps dans le repository. Dans les outils de SCM, c'est en général une commande.

Screencasting : enregistrement d'une sortie d'écran contenant, généralement, une narration audio, publié sous forme de fichier vidéo. Permet de créer des démonstrations de logiciels et d'applications web.

Didacticiels (contraction de « didactique » et « logiciel ») : peut désigner deux choses : soit un programme informatique relevant de l'enseignement assisté par ordinateur (EAO). Logiciel interactif destiné à l'apprentissage de savoirs sur un thème ou un domaine donné et incluant généralement un auto-contrôle de connaissance. La DGLF préconise dans le sens strict l'emploi de l'expression « logiciel éducatif ». Soit un document (papier ou support numérique) visant à former à l'utilisation d'un logiciel. On parle aussi de tutoriel.

A suivre !

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>