Le commerce ubiquitaire : vers un marketing de la digitalisation

Publié le

Mon nouvel article sur marketing-étudiant, traite du Commerce Ubiquittaire et de son impact sur le marketing

http://www.marketing-etudiant.fr/actualites/marketing-ubiquitaire-digitalisation.php

Article 1 : Vers un marketing de la digitalisation

I- Le commerce ubiquitaire ? Qu'est-ce que c'est ?

On connait le e-commerce (commerce via Internet), on connait le M-commerce (service via le mobile), voilà maintenant le U-commerce !

Grâce aux technologies de plus en plus performantes :

les technologies sans contact comme le Bluetooth ou le wi-fi : qui permettent d'établir une connexion avec l'appareil mobile sur une large portée,

la technologie sans contact NFC et le code 2D : qui permettent un échange de contenu..

Les marques multiplient les points de contacts avec les clients. Téléphones mobiles, affiches publicitaires, vitrines de magasins...toutes les connexions sont bonnes pour ne pas perdre le contact avec le client. Via un téléphone mobile spécial, vous réservez votre place de cinéma après avoir consulté le programme, vous êtes guidés en magasin vers les articles que vous avez sélectionnés auparavant sur Internet, vous visualisez les offres promotionnelles des commerçants du coin, vous réglez vos achats ou télécharger la musique d'un chanteur apparaissant sur une affiche de spectacle...

De la science fiction ? Pas du tout. Cette nouvelle approche, déjà bien développée au Japon, se nomme « L’U-Retail » ou « commerce ubiquitaire » ou encore « intelligence ambiante ».

« L’U-Retail » ou « commerce ubiquitaire » est né de la convergence entre l’informatique du web3.0. et du tagging (géotagging, puces rfid…). Ces nouveaux services, basés sur les réseaux à distance Wi-Fi répondent aux nouveaux besoins du consommateur qui cherche à obtenir son achat le plus vite et facilement possible. Ils sont rendus possible grâce à l'alliance de la mobilité, des puces NFC, des tags (technologie RFID) et pourraient permettre de faire converger les supports et les services.

Le mobile devient l'objet-pivot autour duquel s'organise une nouvelle relation : proposer une continuité de services aux citoyens consommateurs.

Le U-shopping, c'est le commerce « anywhere, anythime, any Device » autrement dit « partout, en tous lieux et à tous moments ».

II- Le principe du commerce ubiquitaire

Le commerce électronique permet des achats plus rapides, à longue distance et limite les achats d'impulsion. Le commerce ubiquitaire permet « l'ubiquité » avec le chaland c'est à dire qu'il donne aux commerçants la capacité totalement nouvelle d'établir en tous lieux une relation avec les clients et d'interagir avec le client par tous les canaux de communication. Avec le commerce ubiquitaire, le chaland ne va plus « à la pêche » aux articles dont il a besoin mais il cherche à les obtenir, au plus vite. Mieux, le temps passé pour rechercher les biens est réduit à son strict minimum : celui de se contenter de les commander ! Et cela va même plus loin. Avec le commerce ubiquitaire, c'est un peu comme si on surveillait vos besoins et que l'on y répondait...sans que vous ayez besoin d'intervenir...

En quelque sorte, le commerce ubiquitaire révolutionne la vision du commerce classique au niveau de la décision d'achat : celle que l'on vous apprend en marketing et qui porte le nom de CtoC, de CtoB, ou encore de BtoB...

Avec le CtoC : la décision d'achat est faite par l'acheteur pour des produits fabriqués et vendus par d'autres.

Avec le CtoB : la décision d'achat revient toujours à l'acheteur mais les produits sont fabriqués et vendus par des personnes différentes.

Avec le UtoB ou « commerce ubiquitaire » : les produits sont fabriqués et vendus par des personnes différentes mais la décision d'achat elle-même est prise par un autre.

Ce qui revient à dire que les biens, qui sont utilisés de façon traditionnelle dans le quotidien de l'acte d'achat d'un individu, reste toujours disponible « ubiquitairement » c'est à dire que l'acheteur réalise son achat sans s'en rendre compte !

La révolution est bien là : le client reste en contact, en permanence, avec le commerçant et celui-ci doit être capable de lui répondre en temps réel !

III- Comment fonctionne le commerce ubiquitaire ?

Le commerce ubiquitaire fonctionne par le biais de la communication inter-objets, encore balbutiante en Europe. Il s'agit d'établir un dialogue entre des objets courants du quotidien et l'Homme. Autrement dit, le U-Retails exploite la capacité des objets du quotidien à communiquer de l'information.

Les réseaux mobiles combinés aux technologies NFC (que sont les puces sans contact) ou RFID (Radio Fréquency Identification) permettent déjà un certain nombre d'applications dans l'industrie (la logistique par exemple) ou dans le grand public : par exemple l'utilisation du mobile comme moyen de paiement ou de transport.

Les fonctionnalités de l'U-Retails sont multiples : elles vont du flashage des codes barres, à la géolocalisation, avec laquelle les perspectives d'utilisations peuvent se décliner à l'infini ! Les téléphones mobiles et les assistants personnels (PDA) sont les nouveaux pivots de la relation client.

IV- Les objectifs sociaux du commerce ubiquitaire

Ils sont de l'ordre de trois, d'après le PICOM :

prendre en compte de nouveaux comportements liés à l'intelligence ambiante

faciliter l'accès nomade et instantané lié à l'information appropriée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article